Une petite soupe « à la Rumford » ?

Dans un contexte de crise économique, Napoléon demande aux préfets, en 1812, de distribuer aux indigents de la soupe « à la Rumford », composée de légumes, de pain, de beurre et de saindoux. A Fontainebleau, 1940 personnes s’en virent offrir, sur un total de 7421 habitants. Une mesure de bienfaisance qui avait également pour objectif d’éviter les émeutes et les quémandes des plus démunis aux portes des palais de Napoléon.

Source : Napoléon et ses hommes – La Maison de l’empereur 1805-1814, Pierre Branda (de la Fondation napoléon), Fayard.

Publicités
En passant | Cet article a été publié dans Petite Histoire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s